Les Ombres et les Lueurs de l'Académie Cross Index du Forum

Les Ombres et les Lueurs de l'Académie Cross
Bienvenue au sein de l'Académie Cross, fondée afin de faire éclore l'espoir d'une entente entre les êtres humains et les créatures sanglantes de la nuit !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L'Ombre et la Lumière

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Ombres et les Lueurs de l'Académie Cross Index du Forum -> Académie Cross -> Pavillon Central -> Jardin
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Kamui Yukio
Night Class

Hors ligne

Inscrit le: 12 Mai 2008
Messages: 21

MessagePosté le: Jeu 7 Aoû - 00:41 (2008)    Sujet du message: L'Ombre et la Lumière Répondre en citant

La pluie semblait tomber en trombe sur la surface pourtant partiellement limpide de la fontaine se trouvant dans les jardins du Pavillon Central de l'Académie Cross. La pluie ? Non, il s'agissait simplement des jets d'eau qui s'envolaient dans les airs comme des milliers de lucioles avant de s'évanouir en la froideur de leur tombeau dans un tintement distinct. Lorsque l'on fermait les yeux, ce bruit ressemblait à s'y méprendre au murmure de la pluie. Du moins était-ce là ce que songeait Kamui, assis sur le rebord blanc de l'édifice au bout de l'allée. Son reflet était déformé dans les ondulations que provoquait l'eau en tombant. Il n'avait pas pour habitude de se contempler lui-même. Ce n'était pas quelque chose qu'il appréciait... il semblait plutôt lire autre chose en ces eaux qu'une simple image... des souvenirs ? Il n'était pas aisé de pénétrer en les sentiments de ce jeune vampire au coeur devenu de pierre, cependant, il lui arrivait bel et bien de se laisser un instant aller à des émotions plus douces, dans les instants où personne ne pouvait observer de près. Pas qu'il eut la volonté de cacher de telles choses, mais c'était une simple manie qui s'était emparée de lui sans qu'il n'eut besoin de s'en rendre vraiment compte...
Fermant les yeux, il se contenta donc d'écouter sagement les bruissements reposants du vent dans les arbres, légers et discrets, ainsi que ceux de l'eau qui frémissait en sa propre surface. Cette nuit était belle, et ce n'était pas pour lui déplaire. Les cours n'avaient pas encore commencé et il devait bien avoué qu'il n'avait cure de ces heures interminables qui ne donnaient pour résultat que de l'ennuyer...

Et soudain, les éléments se turent, murmurant entre eux des secrets pour laisser place à un silence de plomb. La fontaine n'était pas aussi profonde qu'auparavant : quelque chose était en approche. Se pouvait-il que l'un de ses semblables eut la bonne idée de venir s'enquérir de ses activités solitaires ? Kamui ouvrit lentement les yeux, tel un fauve attendant patiemment que le danger le guête pour ne frapper que plus fortement sur sa proie... Une lueur rouge éclaira alors son regard et des frémissements firent gémir les feuilles présentes sur le sol blanc de l'allée. Une odeur familière se présentait là... et quand bien même, il ne devait en aucun cas relâcher sa vigilence... Les chargés de disciplines n'étaient jamais loin pour reprendre chacun des faits et gestes de la Night Class, mais le jeune vampire n'était pas apte à obéir aux ordres de ces deux humains présomptueux. Leurs armes ne l'effrayaient en rien et il n'avait pas l'intention de se montrer manianime dans ses agissements. Le fait que l'un d'entre eux soit la fille du Directeur ne changerait rien à sa volonté de préserver son désir de tranquillité. Il ne faisait après tout rien de mal ce soir en étant simplement assis au bord de l'eau. A plusieurs reprises, ce Zero Kiryuu s'était plu à le réprimander, ce chien de hunter dont il ne pouvait arracher les yeux sans préavis... Une nouvelle teinte écarlate éclairant son regard à cette pensée, le jeune vampire se leva d'un bond prodigieux et se retourna vers la personne qui se dirigeait vers lui, braquant des griffes juste en dessous de sa gorge, prêt à frapper sans ménagement !


- Un pas de plus et ta vie s'achèvera ici même...

Il s'interrompit soudainement en reconnaissant la personne qu'il venait presque d'agresser. Ses yeux s'étaient agrandis de surprise tandis qu'il fixait intensément l'humain qui se trouvait devant lui. Reprenant son calme, il retira presque aussitôt ses griffes d'en dessous la gorge de son interlocuteur, ne l'ayant pas le moindre du monde ne serait-ce qu'égratigné. Il n'avait pas une seule marque : Kamui contrôlait parfaitement ses réflexes sur ce point. Poussant un soupir, il se contenta de se retourner et de reprendre place sur le rebord de la fontaine, levant ses yeux bleus vers l'humain avant de dire d'un ton de nouveau apaisé par ce souffle si mélancolique qui lui était propre :

- Il est imprudent de se promener ainsi à la tombée de la nuit, Subaru...

Même avec tous les efforts possibles, Kamui n'était pas du genre à présenter ses excuses devant qui que ce fut. La raison ? Il n'y parvenait tout simplement pas plus que le fait d'exprimer ses sentiments. Sans aucun doute avait-il effrayé Subaru plus qu'il ne l'aurait voulu, mais tout dans son attitude à présent redevenue calme, tendait à prouver qu'il laissait bel et bien l'humain prendre place en sa compagnie. Depuis cette fameuse nuit, les deux personnages n'avaient pas eu la moindre occasion de se revoir. Pendant les changements du crépuscule peut-être oui, mais si Subaru adressait toujours ce même regard à Kamui durant le laps de temps où les deux classes se croisaient, le jeune vampire, lui, tendait à ignorer le jeune humain. Pour quelle raison ? Le vampire se savait parfaitement observé par ses pairs, les amis de Kaname Kuran, qui le gardaient à l'oeil pour qu'il ne fît pas de bêtises inconsidérées qui eut pu porter préjudice à la Night Class et à l'avenir de l'Académie Cross. Mais plus encore, Kamui ne prêtait pas attention à Subaru pour lui éviter simplement de subir un effacement de mémoire qui aurait pu lui paraître bien plus effrayant encore. Depuis qu'il avait goutté à son sang, le jeune vampire savait à quoi s'en tenir avec cet humain qui l'intriguait toujours autant, même s'il n'en montrait rien.
_________________


Dernière édition par Kamui Yukio le Jeu 7 Aoû - 18:40 (2008); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 7 Aoû - 00:41 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Subaru Omoi
Day Class

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mai 2008
Messages: 25
Localisation: En les tréfonds d'un lourd silence...

MessagePosté le: Jeu 7 Aoû - 17:41 (2008)    Sujet du message: L'Ombre et la Lumière Répondre en citant

Subaru demeurait assis en son lit...Il s'était défait de son uniforme de la Day Class ayant enfilé une simple chemise blanche et un pantalon d'un noir jais. Une fois encore, il attendait le bon moment pour pouvoir respirer l'air calme et frais de la clarté sombre de cette nuit, car dans ces murs, son souffle s'écourtait si vite qu'il ne parvenait pas à garder son calme. Car le silence de cette pièce, séparé des astres lui donnait un sentiment de malaise, ses quatre murs lui rappelant cette pièce sombre. Ses genoux étaient ramenés contre sa poitrine, son front reposant contre ceux ci, ses bras serrant si fort afin d'oublier que son cœur pesait lourd dans sa poitrine...Subaru redressa à peine le visage, son regard étincelant en les reflets de la pénombre. Son lit se situait prêt de la fenêtre si bien qu'il pouvait admirer les astres afin d'oublier ce lieu clos chaque soir...Car il ne pouvait se permettre l'affront de s'évader à chaque journée qui s'achevait, quand bien cela était ce que son cœur lui implorait...Mais même si jusqu'à présent aucune sentence n'était tombé, il craignait que cela ne soit que de courte durée, c'était plus fort que lui...Mais comment faire autrement lorsque els habitudes passés primes sur le présent? Il ne sortait pas par pure provocation, ni pour défier les autorités importantes de cette Académie, non...Cela était presque vital dirions nous, vital car son souffle semblait s'éteindre dans cette pièce noire aux ombres fantomatiques. Elle évoquait de trop noirs souvenirs pour qu'il y demeure en silence...Il était donc si faible et si peu résistant, s'effondrait il donc à chaque évocation de ce qui s'était passé? Après tout, peut être n'était il même plus utile au jeu de "cette homme", peut être délaisserait il enfin, le jouet inutile qu'il était. Il était une honte pour le nom qu'il portait: Voilà ce qu'on lui répétait! Il n'était certainement pas digne qu'on lui accorde le moindre regard, serrant ses avant bras, il releva lentement les manches alors que sa peau claire était marqué par des nombreuses entailles. Encore les traces du tyrannie...Cela expliquait bien le réflexe qu'il avait sans cesse de tirer sur ses manches tout au long de la journée, mais encore ses gestes qui demeuraient fermés et distants. A peine posait on la main sur lui, qu'il tremblait sans qu'il puisse le contrôler, ou bien que son regard se fermer, sa tête s'affaisser pour se dérobait à ce qui se présentait à lui...Seul, oui il l'était demeuré encore jusqu'à présent! Subaru ne souhaitait pas se mêler aux autres, ni même à leur rire ou leur sourire...Si on l'abordait, il demeurait tout de même courtois mais bien vite s'écourtais les paroles échangés! Il choisissait de fuir pour se dissiper de leur regards brillants et animés par une joie qu'il ne comprenait pas...Pour le moment? Il remit soigneusement les manches, dissimulant ainsi ses marches légèrement rougis et finement taillés dans sa chair, il rattacha les boutons de nacre blanc et se redressa lentement. Posant sa main contre le mur, il respira calmement...Cet air étouffant, il ne pouvait pas...Voilà donc la place des faibles: se résoudre à n'être rien, quoi qu'il fasse rien ne changerait de toute façons! On lui avait déjà répété non? Tout comme on essayait de lui faire croire que se rattacher à un rêve et désirer le vivre était le comble du ridicule!

Pourtant, lui avait su l'approcher...Kamui san...

Redressant le regard, il perçu son reflet bien que pâle dans la vitre limpide, en résonance avec les astres qui guidaient les pas égarés...Il sortit silencieusement telle une souris, se faufilant telle une ombre dans les couloirs, passant les portes principales...Ouverte fort heureusement, car les Chargés de Discipline devaient certainement faire leur ronde, raison de plus de rester vigilant! Il rentrerait bien assez tôt pour qu'elle ne soit pas dérouillé, de toute façons ils veillaient jusqu'à l'Aube. Ses pas s'enfoncèrent dans l'obscurité alors qu'un seul regard marqua de nouveau son esprit...Ce seul regard qui ne s'était pas retourné vers lui une seule fois depuis cette nuit...Peut être lui aussi avait été écœuré par sa faiblesse? Alors pourquoi ce désir de le revoir, cela était insensé, égoïste et surement stupide venant de ce jeune humain...Respirant le plus calmement possible, il s'arrêta un instant parmi les expression volages du vent, et les sursures de l'eau non loin de lui...Non pas un seul regard, pourquoi cela le blessait il autant? ...Etrangement en un sursaut, la vision de ses deus crocs le saisirent mais il ne fut pas pour autant effrayé, non du moins pas par Kamui...Mais songer aux autres membres de la Night Class le faisait en revanche frisonne d'angoisse...Il savait bien qu'il était le seul élève humain à avoir connaissance de ce "monde"! Mais pourquoi dans ce cas le laissait aussi libre que les autres? Qu'avait donc l'intention de faire le Président Kuran? Depuis ce fameux soir d'automne?...Le directeur l'avait silencieusement raccompagné dans sa chambre, il avait fait un seul signe a Kaname Kuran avant de s'éloigner en la compagnie du frêle jeune garçons. Avait on l'intention de suspendre sa sentence jusqu'à un moment propice...?

INconsciemment recherchait il Kamui san? Malgré les dangers dont il avait conscience à présent...Mais alors que ses pas recommençaient d'eux même, il sentit une présence non loin de lui mais à peine redressa t il le visage qu'il ne put faire un geste de plus...


- Un pas de plus et ta vie s'achèvera ici même...

Ses yeux s'agrandirent de frayeur le laps de temps que dura cette prise féroce, son souffle étant suspendu en un silence d'angoisse...Il lavait ramené ses mains contre lui, tremblant un instant lorsqu'il reconnu cette voix,ce sursure familier tout comme l'éclat de la profondeur de ses yeux. Il recula alors que Kamui lui même défaisait sa prise comme s'étant aperçu d'une erreur éventuelle, s'éloignant tout simplement de lui. Subaru baissa la tête, son cœur battant encore à tout rompre dans sa poitrine. Il ne savait plu s'il devait craindre ce jeune vampire ou bien écouter ce que son souhait lui dicter. Mais certainement qu'il ne l'avait pas attaqué intentionnellement non? Comme cette fameuse nuit, il avait été certain de se retrouver face à un importun désirant attenter à sa personne? Subaru avait porté sa main dans sa gorge, la serrant sans violence, avant de cesser son geste aussitôt sans oser lever encore les yeux vers Kamui...Peut être, devait il s'en aller, il l'avait sûrement interrompu voir ennuyé...

- Il est imprudent de se promener ainsi à la tombée de la nuit, Subaru...

Cette voix si familière, apaisante...Mais à la fois si mystérieuse, encore une chose déroutante face à laquelle il ne savait comment réagir. Que faire alors que depuis cette nuit, il y a de cela une semaine, il ne lui avait pas accorder un seul regard? Il garda le silence, ne sachant comment faire éclore sa voix qui s'était de nouveau briser...Il était vraiment impardonnable de sa part d'avoir tenter de le rechercher malgré lui, mais ses yeux se baissaient lorsqu'il se rendait compte que Zero Kiryuu hantait ses pas pour lui faire oublier ses pensées! Pourtant, Kamui semblait depuis cette épisode là constamment surveiller, il les avait bien perçu le regard de ses congénères sur lui...

Etait ce pour cette raison? Il secoua faiblement la tête avant d'oser lever ses yeux d'or vers son interlocuteur...


"...C'est que je ne peux pas supporter ces murs...Je me sens plus en sécurité en cet espace infime..."

Il osa avancer vers Kamui, mais ses pas étant incertains il ne prit pas place proche de sa personne n'osant pas commettre une telle audace! Il s'assit sur la pierre froide et blanche, à une proximité raisonnable du vampire, non par frayeur mais car il jugeait incorrect d'agir plus familièrement envers lui. Il ne pouvait pas, il n'avait pas le droit...Osant de nouveau planter son regard en le sien, il parvint à éclaircir sa voix pour qu'elle soit plus audible...

"Kamui...san?...Je peux vraiment vous nommer ainsi?..."

Il porta sa manche contre ses lèvres, ayant prit le son avant de tirer sur celle ci afin que rien en puissa appaâitre sous son regard d'un bleu profond...


"Je suis heureux de vous revoir"

Le jeune humain osa exprimer cela, n'ayant pas le temps de retenir ses seuls mots...Il baisse les yeux, se sentant coupable d'une telle audace...Pourtant, il voulait le lui dire...
_________________
Revenir en haut
Kamui Yukio
Night Class

Hors ligne

Inscrit le: 12 Mai 2008
Messages: 21

MessagePosté le: Mer 13 Aoû - 01:44 (2008)    Sujet du message: L'Ombre et la Lumière Répondre en citant

Cette démarche timide... ce regard déviant de sa trajectoire beaucoup trop souvent... Il reconnaissait bien là l'humain dont il avait croisé le chemin par ce soir d'automne, il n'y avait pas si longtemps que cela... Peut-être une semaine ? Il ne s'en souvenait que guère en réalité, n'ayant pas spécialement l'intention de compter le temps puisqu'il n'avait dirons-nous pas à le faire en vivant bien plus longtemps que les humains. Assis sur le rebord de la fontaine, le jeune vampire écoutait l'humain parler... ou du moins, murmurer quelques mots à son encontre... des mots qu'il semblait avoir des difficultés à prononcer face à celui qui avait si injustement éviter son regard durant cette période où ils avaient pu se revoir. Comment se faisait-il que le Directeur ait fait refuser que l'on effaçât la mémoire de Subaru ? Quelle raison y avait-il à cela ? En ce qui le concernait, Kamui avait eu don de réprimandes de la part de son chef de dortoir, comme il se devait d'être, mais il n'en avait pas pris garde plus que d'ordinaire, approuvant d'un hochement de tête pour se retirer en ses appartements, en une chambre isolée dans laquelle aucun autre élève n'avait désiré élire domicile. Kamui était ce genre de vampire qui, faute d'être sociable, était en prime effrayant pour ses propres congénères. Il ne reculait devant aucune honnêteté et tous le savaient, bien que beaucoup eurent tenté de l'approcher. Cependant, il se rétractait, tel un animal sauvage qui ne désire point de contact avec le monde extérieur. Et pourtant, il n'ignorait aucunement les regards toujours pointés sur lui, afin de l'observer, de surveiller ses gestes en contrepartie de la protection qu'était censé lui offrir cette Académie. Ces présences dans son dos, le suivant comme son ombre, ne tardaient jamais à faire montre de prudence lorsqu'il démontrait rapidement qu'il sentait leur présence. D'autres, plus coriace ne faisait montre d'aucun sentiment quel qu'il soit... mais la généralité tendait à prouver que ce vampire n'était ni apprécié, ni haï... simplement mis à l'écart par sa propre volonté sans que personne ne trouvât de manière de le comprendre, ou encore de le pousser à raconter le pourquoi de son attitude si froide. Alors... Comment se faisait-il que cet humain parvenait à éveiller en lui un visage bien moins glacial qu'il ne l'eut présenté auparavant ? Un simple humain, faible, frêle... tendre... et triste...

"Je suis heureux de vous revoir"

Kamui leva un regard empli d'incompréhension vers Subaru... En quoi était-ce donc un bonheur de le revoir ? Pourquoi émettait-il cette phrase alors qu'ils ne provenaient tous deux pas du même monde, du même univers... du même espace temporel. En guise de geste machinal, la tête du jeune vampire se pencha légèrement sur le côté, prouvant ainsi qu'il ne comprenait pas cette façon de discerner un être... Après tout, n'avait-il pas failli avoir des ennuis par sa faute ? N'avait-il pas eu peur des canines que le vampire lui avait exposé durant un bref instant ? Ne craignait-il pas les représailles liées au Maître Vampirique qui ne devait pas ignorer désormais qu'une nouvelle rencontre les liait tous deux ? C'était un fait indéniable, Subaru était un humain bien étrange comparé à ceux qu'il devait cotoyer au sein de la Day Class, bien plus insouciants et dynamiques. Mais à son regard, il n'était pas difficile de deviner que Subaru n'avait connu d'insouciance que le mot... sans jamais en appliquer le principe. Kamui non-plus ne connaissait pas cela. Il ne souriait pour ainsi dire jamais et les personnes ayant été capables de provoquer un tel miracle sur son visage se comptaient sur les doigts de la main. Se déplaçant rapidement sur le rebord de la fontaine, le jeune vampire fit diminuer la distance qui les séparaient avant de venir fixer le jeune humain, plantant son visage à seulement quelques centimètres du sien.

- Tu es un humain bien étrange, Subaru... Pourquoi ne ressens-tu pas de peur à mon égard, moi qui suis différent de toi... ?

Telle était là toute la question pour laquelle son esprit tentait de deviner les pensées de ce jeune humain sans pour autant se permettre d'y lire à sa guise. Il ne pouvait s'y résoudre depuis cette fameuse nuit où son sang avait foulé ses lèvres et où certains des souvenirs qui n'auraient pas du être consultés de la sorte, l'avaient été. Kamui ne pouvait désormais plus oublier "l'odeur" de Subaru, et encore moins ce qu'il avait pu y ressentir. Quelque chose de foncièrement triste et nébuleux... Plantant d'abord son regard bleue en celui doré de son interlocuteur, Kamui recula pour se retrouver de nouveau en position assise, plongeant ses yeux dans l'eau qui coulait toujours tranquillement dans la fontaine.

- Pourquoi dis-tu ne pas te sentir en sécurité entre ces murs... ? Une menace pèserait-elle sur toi ?

Il se le demandait en effet, songeant à nouveau aux incidents de l'autre soir... Devrait-il à la suite de cette seconde rencontre, s'entretenir avec Kaname Kuran ? C'était fort probable, et il ne tenait pas à s'en abstenir si toutefois les soucis de ce jeune humain provenait de ces incidents qui ne désiraient pour rien au monde cesser de se produire... Au fond, Kamui n'éprouvait réellement pas de peur à l'égard du sang-pur... et n'hésiterait pas à le rencontre à nouveau si telle était la situation à laquelle il pensait.
_________________
Revenir en haut
Subaru Omoi
Day Class

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mai 2008
Messages: 25
Localisation: En les tréfonds d'un lourd silence...

MessagePosté le: Dim 17 Aoû - 14:38 (2008)    Sujet du message: L'Ombre et la Lumière Répondre en citant

Subaru avait longtemps gardé le silence...Alors que son interlocuteur lui même ne répondait pas aux questions timides de Subaru...Après tout, il devait s'y attendre non? Il était déjà ainsi lors de leur première rencontre...Et certainement que cette attention étrange qui naissait en le cœur du jeune humain pour le vampire, ne pouvait être réciproque...Comment savoir derrière ce regard si impénétrable? Mais encore comment oser s'aventurer à tenter d'y éclaircir quelque chose? Cela serait certainement déplacé...Et vain, car une fois qu'on tentait de le saisir...L'on s'y perdait avec cette sensation l'étrangère qu'il parvenait à sonder votre âme en les profondeurs les plus closes! Serrant sa main droite dans sa main gauche,il continua sans sen apercevoir à tirer sur ses manches afin de dissimuler la moindre "traces". Avait il oublier?...Pourtant Subaru le savait, il n'oublierais certainement pas le concernant...IL avait prit sur lui de le protéger...Cette peur démente, cette suffocation, cette crainte étouffante s'était transformé en un souhait pourtant bien éloigné de ces premières impressions sur cette personne...Une personne qui pourtant, il aurait du craindre pour sa nature Vampirique...Mais ce serait idiot non? De fuir une personne pour la nature qu'elle porte, pour la nature qui l'anime chaque instant...Car voilà une chose qui ne forge pas la personne elle même...

Etait ce raisonnable de vouloir rechercher son regard...Juste une fois encore...Juste pour s'en souvenir inlassablement? Peut être, certainement même qu'il n'avait nullement droit à ressentir cela...Avait il au moins le droit de vivre alors que lui même n'en était certainement pas digne? Des pensées sombres dites vous? Mais vers quel chemin orienter ses pensées et sa réflexion lorsque l'on a connue le même clairon sonore et macabre? Que croire? Si seuls ces mêmes mots reviennent à son esprit...On l'avait tant enfoncé en les Terres profondes et sombres, qu'il ne pouvait accéder à accepter cette impression douce mais étrange qui grandissait...Il n'en avait pas le droit...Il ne pouvait imposer cela à cet inconnu qui avait certainement bien mieux à faire, des paroles bien plus importantes à écouter...Mais le jeune humain n'arrivait pas a faire taire certaine évocations, son esprit l'emportait donc sur la raison et lui même? Il sentit le regard de Kamui se poser sur lui...Ce même regard avec le quel il avait l'habitude de le fixer sans ciller...Lui en revanche, n'osa pas tourner ses yeux vers les siens...Les fuyant même en baissant le visage sur le sol...Ces mêmes pupilles luisantes, cette même attente que celle d'un félin curieux, et cherchant à comprendre une signification particulière...Un regard en coin pu lui laisser entrevoir cette même mimique qui revenait sans cesse chez le vampire: Il avait penché la tête sur le côté, ouvrant de grand yeux...Subaru tourna alors son visage vers le sien, se perdant malgré lui dans leur profondeur saphir...Subaru eu un mouvement de recul lorsque le vampire rompit si rapidement la pitance qui les séparait, mais il ne s'éloigna pas pour autant et ne chercha pas non plus a le tenir à l'écart par un quelconque geste. Subaru retint son souffle sans en connaître la raison, lorsque Kamui approcha son visage pret du sien...Si pret qu'il ressentit encore son souffle sur ses lèvres et ses joues blanches.

- Tu es un humain bien étrange, Subaru... Pourquoi ne ressens-tu pas de peur à mon égard, moi qui suis différent de toi... ?

Il ouvrit de grands yeux, portant ses mains contre lui en tentant de fuir les pupilles du vampire...sans pour autant parvenir à s'en soustraire...L'éclat doré de son regard s'effaça en celui bleuté de Kamui, durant ce court instant de silence, durant lequel Subaru ne parvint pas à prononcer un mot...Pourquoi, ne ressentait il pas de la peur...Pourquoi devrait il en ressentir?
Aussi vite que ce rapprochement s'était produit, il cessa alors que Kamui plonger ses pupilles en la contemplation de la fontaine...Subaru lui même se tourna, faisant ainsi face à l'eau cristallisé qui murmurait doucement dans la nuit noire...


"...Au début...J'ai eu peur...Mais maintenant...Je devrais? Pourtant...ce n'est plus la cas...Est ce mal...d'être content de vous revoir?"

Il marqua une pause dans la mélancolie lointaine de sa voix douce avant de rependre, ses jambes se balançant doucement effleurant à peine l'eau légèrement ridé s'étant écoulé des mouvements furtifs de son architecture de pierre...Il n'était pas assez grand, (petit même) pour que ses jambes soient engloutit, si bien qu'il avait l'aisance de s'assoit tourné vers elle!

"Vous dégagez...une chaleur...c'est étrange...Mais je le ressens ainsi..."


L'eau murmura encore entre ses propres mots...

"Ce n'est pas la nature d'un être qui forge ce qu'il est..."


Ses mains se posèrent sur la pierre froide alors qu'il fixait la gestuelle lente et frissonnante des écoulement incessants...

- Pourquoi dis-tu ne pas te sentir en sécurité entre ces murs... ? Une menace pèserait-elle sur toi ?

En une vision furtive mais douloureuse, des images réelles par leur existence passé, mais tout aussi sanglante par leur effluves de sang revint à son esprit...Il serra son poignet dans sa main gauche, une expression fragile et blessé se dessina sur son minois remplit de mélancolie...

"...Il reviendra...A moins que je ne sois plus "utile"


Il ramena ses genoux contre sa poitrine, ses bras serrant ses jambes, son visage se cachant en le recueillement qu'elles formaient...
_________________
Revenir en haut
Kamui Yukio
Night Class

Hors ligne

Inscrit le: 12 Mai 2008
Messages: 21

MessagePosté le: Sam 23 Aoû - 01:48 (2008)    Sujet du message: L'Ombre et la Lumière Répondre en citant

Les mots de Subaru avaient de quoi faire pâlir le plus vertueux des hommes. Il était étrange qu'un humain vint à tenir ce genre de discours au sujet d'une créature différente de lui. Ainsi donc pensait-il que faire fie de la nature d'un être pour mettre en avant son comportement était la plus sage des choses à effectuer ? S'il s'était souvenu de la façon dont on s'y prenait, Kamui aurait volontier fait un sourire tout en contemplant son reflet. Lui-même ne faisait pas preuve de cette sagesse, haïssant et se méfiant de tous les humains... Tous ? Visiblement pas, puisque Subaru était bien le seul à avoir cette possibilité de pouvoir l'approcher. Oh, il ne s'en était pas rendu compte lui-même, mais ce jeune homme était parvenu à briser une barrière que personne n'eut su briser depuis fort longtemps. Pas même le père du jeune vampire n'était parvenu à un tel exploit. Quant au fait qu'il pouvait dégager une chaleur, Kamui en doutait fortement, bien que Subaru ne semblât songer le contraire. Comment un coeur de glace, non, de pierre, pouvait-il manifester de la chaleur à l'encontre des êtres qui s'approchaient de lui. S'il était bien une chose que le vampire ignorait, c'était bien la chaleur, hélas, ne se souvenant pas le moindre du monde de ce que cela pouvait bien signifier, à l'égal de la joie, des rires, ou d'un simple petit sourire. S'il avait été plus amène de laisser libre court au maniement des mots en dehors de son esprit, Kamui aurait bien pu affirmer que cette nouvelle discussion avec Subaru n'était pas un mal, bien au contraire. Le jeune vampire n'avait pas l'intention de s'attaquer à ce jeune homme que le vent semblait pouvoir emporter à la moindre bourasque... Pourquoi ressentait-il de l'égard, voire, un peu de respect pour cet humain si frêle et faible qui ne lui aurait probablement pas attiré un regard ? Il ne se comprenait pas lui-même parfois et n'en dirait pas un mot, cela était une certitude.

"...Il reviendra...A moins que je ne sois plus "utile"

"Il" ? De qui pouvait-il bien parler ? C'était étrange... Cela avait-il un rapport avec les visions que Kamui avait eu en lapant délicatement la goûtte écarlate qui avait perlé de sa main ? Ces visions d'enfant recroquevillé sur le sol... d'une ombre qui s'avançait pour venir provoquer ce recul, cette façon de se tenir, toujours dans la crainte et le désespoir... Tournant la tête, le jeune vampire observa l'attitude de Subaru, ce dernier enserrant ses genoux au creux de ses bras pour venir loger son visage dans la cachette formée pour cela. Oui, c'était cette attitude-là qu'il avait aperçu ce soir-là... cette attitude qui demeurait constante en la personnalité de l'humain, devenant un comportement normal à adopter pour sa personne... Devenant la réalité. Comment pouvait-on devenir ainsi ? Craintif et chétif, se résignant à son propre sort sans jamais prendre le temps d'en changer ? Etait-ce la force d'une habitude prise depuis bien trop longtemps ? Se redressant subitement du rebord de la fontaine, Kamui marcha dans la direction de Subaru, lui empoignant fermement le bras, le faisant basculer en arrière et se plaçant face à lui. Ses yeux bleus se plongeaient intensemment en ceux, dorés de son interlocuteur tandis que de nouveaux mots s'échappaient d'entre ses lèvres :

- Comment peut-on se résigner à son sort de la sorte ? Je ne comprends pas...

Dans sa maladresse, Kamui avait simplement voulu qu'il ne reste pas ainsi recroquevillé dans ses souvenirs les plus horribles. Il ne désirait pas interférer sur ses actions, ni lui dicter sa conduite... ce geste avait simplement eu pour but de le bousculer un peu pour qu'il réagisse... Mais peut-être n'avait-il réussi qu'à lui faire peur... Pourquoi s'en souciait-il par ailleurs ?

- Il n'y a personne pour venir te chercher ici...

Son père, pour commencer, avait décidé de ne pas le reprendre ne serait-ce que pendant les vacances. Kamui, sous la protection de ces hautes barrières, se devrait de rester en ces lieux sans broncher, comme dans la plus prestigieuse des cages que l'on eut pu lui donner afin qu'il ne se jète pas à la gorge du premier venu. Son géniteur le croyait-il capable d'agir sans faire montre de la plus petite des réflexions ? Le jeune vampire n'avait aucunement l'intention de s'amuser en ces lieux, et encore moins de se montrer insouciant vis-à-vis de quelconque évènement. Son insouciance était morte avec son enfance, avec ses sanglots d'autrefois. Ne bougeant pas de là où il se trouvait, il plongea à nouveau son regard intense en celui de son interlocuteur, attendant patiemment une réponse à ses questions, à son affirmation... Une explication à ce comportement dont il ne comprenait pas le sens. Subaru disait ne pas avoir peur de lui qui était une créature non humaine, mais avait peur qu'un humain vienne hanter ses pas. Qu'y avait-il de logique à cela ? Kamui, loin d'être énervé cependant, ne comprenait pas... Il n'y parvenait pas, n'entendait pas que l'on demeure ainsi prostré en un lourd silence pour ne point agir à l'encontre des lois qui nous maintenaient attachés comme des loups privés de liberté.
_________________
Revenir en haut
Subaru Omoi
Day Class

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mai 2008
Messages: 25
Localisation: En les tréfonds d'un lourd silence...

MessagePosté le: Jeu 28 Aoû - 18:16 (2008)    Sujet du message: L'Ombre et la Lumière Répondre en citant

Une apparition revint hanter la prunelle de ses yeux...Ce noir encre tapissant les murs sombres de ses souvenirs, les pénombres de cette pièce étouffante. Seules des ombres de lumières filtraient à peine à travers les carreaux rougit par le rubis sanglant de ses épaisses vitres...Noircis par la tristesse, et assombrit par l'exposition inverse aux lumières du temps, étoiles, comme astre lunaire, soleil comme méandres hivernal! Des bruits de pas sourds s'intensifiant et se rapprochant, un souffle froid et un ton impitoyable, ainsi advenait la violence! Son esprit s'éteignait si bien, qu'il finissait pas avoir la sensation d'être extérieur à cette scène, à ces coups reçus! ...Subaru se dissipait peu à peu sous l'épaisse fumée ténèbre et brumeuse qui tentait de l'engloutir. Son âme...Son coeur...Son corps, jusqu'à ne laisser la moindre parcelle de son être tentait de capter la moindre once de lumière. Dans cet état là, c'était comme s'il ne captait plus le monde extérieur, comme si plus rien ne lui parvenait. Il serra plus fortement ses mains déjà crispés contre ses genoux. Tremblant légèrement, mais cela fut assez faible pour ne pas être perçu...Du moins à vue d'œil! Il plissa fortement les yeux...Essaynat silencieusement d'oublier les visions qui s'éprenaient de lui...Effaçant la vision de l'écoulement cristallin de l'eau pour une autre plus cruelle...L'écoulement du sang...Ses yeux brillèrent, un peu trop peut être...Le jeune humain respira calmement, essayant de chasser le gouffre en lequel ses souvenirs l'aspiraient...Où était donc passé la présence de Kamui san? Elles semblait lointaine à présent, jusqu'à ce qu'il entende un bref instant son souffle et ses pas se rapprocher. Brutalement il ressentit une main se poser sur son épaule, le tirant en arrière dans ce même geste rapide il se retrouva basculer en arrière avant que son regard ne se plonge malgré lui en ce lui de Kamui. Son cœur déjà douloureux s'emballa d'autant plus de peur...Non une crainte envers la personne, mais une surprise étouffante qui vous saisit lorsque vous êtes si brutalement sortit des torpeurs qui vous engouffraient avec elles. L'ange au regard d'or ramena ses mains contre lui, ouvrant un regard douloureux, le posant en les pupilles bleu de Kamui...Il cligna des yeux, alors que sa vue devenait moins trouble...Instinctivement, il empoigna sans employer de geste brusque le poignet de Kamui...Baissa la tête, de telle sorte qu'elle se trouva appuyer contre le torse du vampire...Du moins l'effleurant encore à peine ce contact encore si lointain...

- Comment peut-on se résigner à son sort de la sorte ? Je ne comprends pas...

En entendant sa voix...Il redressa lentement le visage vers Kamui...Il ne pouvait nier la peur qui' l'avait saisit dans cette attitude si sauvage et soudaine de son homologue vampire. Mais se pouvait il, qu'il aurait souhaité le sortir des eaux troubles qui le dévoraient?...Comment en était il venu à se résigner...Comment...Voilà une question qu'il ne se posait jamais. Mais la réponse elle, était pourtant évidente. Tout simplement parce qu'il n'avait vécu qu'en tant que simple marionnette entre les mains de cet homme sans cœur. On ne lui avait imposé qu'une seule vision...Qu'un seul son...Rien d'autre...Il parvenait encore à se réfugier en le monde utopique qui se tissait en sa mémoire et son imagination fragile. Mais cela n'était que de courtes durée, ses étreintes si douces étaient rompus par un réveil brutal...

"Je n'ai connu rien d'autre..."

Il vint poser sa main sur l'autre poignet de Kamui...Oubliant la fluidité du tissus, et la largeur des manches...Qui prévisiblement glissèrent à peine de quelques centimètres sur sa peau. Il déroba de nouveau son regard à celui de son interlocuteur...Son cœur reprenant doucement un rythme constant!


- Il n'y a personne pour venir te chercher ici...

Il parvint une fois de plus à redresser le visage, des mèches de cheveux voilant dans une caresse son regard rêveur perlé d'or. Il respira calmement, contenant la rapidité de son souffle, reprenant une cadence plus posé. Pourtant, il n'avait pas encore brisé le semblant d'étreinte qu'il avait noué sans le vouloir avec le vampire. Son regard se perdit u instant en l'immensité saphir de ceux de son interlocuteur...C'était étrange, il était semblable à un lac calme, mystérieux et silencieux au creux d'une nuit noire...Ils étaient apaisants...reposants...Il se souvenait clairement pourquoi, il ne les avaient pas oublié. Pourquoi il ne voulait pas les effacer de sa mémoire. Et pour quelles raisons, il avait encore tant souhaité les revoir...

"...Personne...?...Vraiment...? Puis je y croire..."

Sa voix n'était pas là pour prononcer des paroles blessantes à l'encontre de Kmaui...Mais encore de mettre en doute la sincérité des siennes. Cela était seulement la demande, le souhait fragile d'un jeune garçons faible...Qui malheureusement avait cessé de croire...Il n'avait prit pas garde aux gestes qu'il avait eu envers Kamui san...En en prenant compte, il relâcha doucement ses prises...

"Je suis désolé...Je ne voulais pas..."
_________________
Revenir en haut
Kamui Yukio
Night Class

Hors ligne

Inscrit le: 12 Mai 2008
Messages: 21

MessagePosté le: Mer 24 Sep - 00:33 (2008)    Sujet du message: L'Ombre et la Lumière Répondre en citant

La réaction de Subaru ne se fit pas attendre tout comme le vampire s'y était attendu. Presque immédiatement après s'être retrouvé face à lui, les pulsations du coeur du jeune humain s'étaient vues accélérées par une cadence inébranlable. Son coeur battait fortement, cognant sans aucun doute douloureusement au creux de sa poitrine, tandis que les flux de son sang se mettait à courir de plus-en-plus rapidement au fin fond de lui-même. C'était ainsi pour chaque corps, pour chaque être se promenant sur terre. La peur fendait toute raison pour s'infiltrer en vous, écartant la pensée au profit de la folie, paralysant les mouvements pour laisser place à l'immobilisation... Elle détournait malencontreusement chacun de ses buts et de ses aspirations pour bouleverser le fluide continue de l'existence. Cette peur, cette panique alors qu'il s'était montré brutal envers son interlocuteur, Kamui la ressentait, sans pour autant s'en formaliser, sans y prêter un intérêt particulier. Si cet humain avait peur de lui, ce n'était peut-être pas si grave après tout : cette réaction était somme toute commune chez les humains de craindre ce qui était différent d'eux. Si Subaru avait tenté de montrer le contraire, ce n'était à présent plus le cas et il suffisait pas d'être vampire pour le constater : son regard était empreint d'une lueur de terreur qui, passant furtivement, s'évanouit quelque-peu alors qu'il s'efforçait de prononcer quelques mots. Les paroles aidaient à vaincre la peur en elle-même : cela aussi c'était souvent le cas, Kamui ne le nierait pas. Subaru tentait-il de se rassurer de quelque-chose ou bien était-ce sa réelle intention de lui adresser la parole en cet instant précis ? Il ne semblait pas vouloir croire qu'en ces lieux, personne ne viendrait jamais les chercher. Se pouvait-il qu'il pensât que cet endroit fut un refuge ? Si tel était le cas, ce n'était pas là l'opinion du jeune vampire, ce dernier ne voyant ces murs que comme une prison dorée dans laquelle on l'avait enfermé : lui, animal dangereux censé représenter une menace pour la Guilde des Hunters. Fils d'un sang-pur et d'une humaine assassinée pour avoir aimé un être différent d'elle, Kamui Yukio avait jadis, lors d'une funeste nuit, juré de se venger des meurtriers qui lui avaient dérobé quelqu'un de cher, effaçant par la même ses émotions. Le jeune vampire s'était vu enfermer ses propres sentiments au fin fond de son propre esprit : à double-tour ! Et qu'ils ne sortent plus jamais dusse-t-il les oublier jusqu'à son dernier souffle. Rien ne pourrait entraver son désir de vengeance, pas même si des armes étaient un jour braquées sur lui ! Il ne craignait ni les vampires, ni les hunters, pas même la mort elle-même. Pour craindre un quelconque être en ce monde, il fallait commencer par réouvrir son coeur : ce qui était bien loin de faire partie de ses priorités.

Ce furent les dernières paroles de Subaru qui le ramenèrent à la situation présente, l'obligeant à baisser les yeux subitement sur les deux mains qui emprisonnaient ses poignets à cet instant. Le jeune humain avait eu ce réflexe dans le but de se protéger, de préserver sa sécurité vis-à-vis pourtant d'un danger qui n'allait sûrement pas lui tomber dessus malgré sa terreur. Alors, en effectuant un tel geste, n'était-ce pas là une preuve irréfutable de sa volonté de ne pas s'abandonner à ceux qui lui voulaient du mal ? Kamui aurait pu le lui faire constater s'il n'avait pas senti l'odeur du sang émanant subitement des avant-bras de Subaru. Il n'était pas frais, loin de là, mais il ne pouvait nier ressentir quelque-chose de précis à travers cette odeur. Cette même terreur, décuplée... Des larmes... Une nuée de suppliques orchestrées par la main cruelle d'un destin indésiré. Le jeune vampire se saisit alors du bras droit de son interlocuteur, repoussant d'un geste vif la manche qui cachait d'innombrables blessures corporelles. Son regard se promena un instant sur les plaies, sans afficher la moindre émotion. Il avait eu raison de le penser : cette Académie était bel et bien un refuge pour Subaru... Ses iris bleus et profonds se redressèrent en ceux du jeune humain durant un instant, interrogateur sans véritablement l'être.


- En terme de monstruosité, les humains n'ont rien à envier aux vampires...

Bien entendu, en cela, Kamui ne traitait en aucun cas le jeune homme de monstre : Il faisait simplement allusion aux blessures de ce dernier. L'on traitait tout ce qui n'était pas humain de monstre... cependant, quelle différence y avait-il entre un vampire buvant le sang pour se nourrir et un humain faisant couler le sang par pur plaisir ? Aucune. C'était à croire que chaque espèce se valait, chaque créature de ce monde possédait du bon, comme du mauvais. Du moins était-ce là le point de vue d'un jeune vampire ayant perdu son âme depuis quelques temps déjà...

- Je ne suis pas blessé par la manifestation de ta peur.

C'était sa façon de lui dire "il n'est nul besoin de t'excuser pour tes gestes". Des émotions devenues habitudes ne pouvaient en aucun cas s'effacer de nos mémoires du jour au lendemain. C'était un fait inéluctable que de conserver un peu de soi-même quelque-part : encore fallait-il y donner un moyen d'accès à son esprit, bien entendu. Affichant un regard bien moins sévère quoi qu'il put en dire, Kamui promena sa joue contre l'avant-bras meurtri de Subaru, tel un félin détectant une blessure chez son semblable. Le contact avec les vampires n'était pas toujours néfaste, loin de là. La guérison faisait aussi partie de leurs points forts, bien que ce ne fut hélas pas la spécialité de Kamui...
_________________
Revenir en haut
Subaru Omoi
Day Class

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mai 2008
Messages: 25
Localisation: En les tréfonds d'un lourd silence...

MessagePosté le: Dim 28 Sep - 20:15 (2008)    Sujet du message: L'Ombre et la Lumière Répondre en citant

Subaru ferma les yeux, tentant encore de dissiper cette vision sinistre qui l'enfermait en ses geôles ensanglantées. A cette seule mémoire il serra plus fortement les poignets du vampire au creux de ses paumes tremblantes, sa tête s'effondrant contre la chaleur étrangère de Kamui.
Les sons de ses battements neutres contrastaient avec violence les acoups douloureux de ceux du jeune humain...Cette présence qui aurait certainement du l'effrayer bien plus que les fantômes bien réels de son passé l'apaisait lentement mais sûrement. Doucement elle parvint a effacer le passé, pour le ramener à la situation présente...Si durant un court instant une frayeur incontrôlable l'avait saisit, c'était uniquement parce que l'image passé de cet homme avait dérobé toutes réelles visions du moment, pour se succéder en une multitudes d'images...Cette seule silhouette dissipant celle qu'il avait pourtant recherché avant de la retrouver clairement en celle de ce vampire si lointain.
Lentement et avec une certaine difficulté, il redressa son visage vers celui de Kamui pour plonger son regard en le sien. Se pourrait il qu'il est identifié cette peur dévorante aux expressions de sa nature vampirique? Pourtant, il n'en était rien de tout cela...Bien au contraire, il n'avait eu de cesse de souhaiter sa présence mais il n'avait pas le droit n'est il pas? Cela était déraisonnable de nourrir un tel souhait non?
Cette brusque apparition, ce geste un peu trop soudain était certes trop brutal, mais pourtant...Il avait su le dérober aux images douloureuses de ses souvenirs! Le jeune humain n'osait plus prononcer un seul mot, le seul bruissement qui venait de briser le silence était l'écoulement paisible de l'eau, et le sursure de ses échos...
Sans qu'il ai pu faire le moindre geste, Kamui s'était saisit de son bras avant de dévoiler sa peau blanche marqué par le sceau de la cruauté répétée. Ouvrant de grands yeux, il tenta en premier lieu de s'extraire mais n'y parvint tout simplement pas...


*Ne regardez pas...Ne les regardez pas...*

Ce geste était non pour se protéger de Kamui, bien moins encore pour se défaire de lui...Seulement à ce jour à part son bourreau personne n'avait vu ses marques. Et encore, ses avants bras n'étaient pas les seuls à les porter...C'est dans un frisson qu'il se souvint du regard que cet homme portait sur celles ci...
Subaru baissa de nouveau la tête, reposant une nouvelle fois son minois contre le cœur du vampire, écoutant les battements du cœur de ce dernier dans un silence forcé...


"En terme de monstruosité, les humains n'ont rien à envier aux vampires..."

...Un Monstre...Un démon...Une fois encore la vison de son regard lui revint à l'esprit, alors qu'il fermait fortement les yeux pour essayer de l'effacer immédiatement de ses pensées présentes! Ces yeux emplit d'une jubilation condamnable, voilà le regard que portait cet être que ses marques, ses blessures.! Il ne pouvait en aucun cas être un humain...dans ce cas, lui même en était il véritablement un? Après tout, il était si faible, souillé...Anéantit...Inutile de se mentir, il n'était qu'un vulgaire pantin que l'on façonne à volonté...
L'Humanité...Un bien grand mot, mais qui ne se résume pas aussi simplement que beaucoup se plaisent à le croire! Il ne peut être aussi restreint en sa définition, on ne peut le réduire à une simple nature que l'on porte, que l'on représente. Car une personne aussi humaine de chair et de sang de part ses gènes, ayant une âme aussi vide que le néant, aussi misérable que la noirceur démoniaque et aussi cruelle que les Terres Infernales n'a rien d'humain. La personne incarne là un tout autre personne plus sombre: Un démon ayant endossé le masque d'un Humain, une personne vile sous les attraits de la vertu la plus écœurante. Si la personne est ainsi, qu'est ce qui la différencie des démons? La réponse est simple: Son enveloppe charnelle, sinon son esprit lui se fond sans grande difficulté pour ses actes et ses pensées à celles d'un démon assombrit et perfide! Mais encore force de cruauté, l'âme finit toujours par se dépeindre sur les apparences aussi angéliques soient elles.


L'autre main de Subaru descendit au creux de celle de Kamui pour la serrer fortement, sans qu'il ai eu le temps de retenir son geste.

"...Vous n'êtes pas un monstre...à mes yeux...Vous ne l'êtes pas...Je le sais..."

Sa voix parvint de nouveau à éclore aussi claire et fragile que de coutume certes, mais elle s'était fait entendre...


"Je ne suis pas blessé par la manifestation de ta peur"

Il redressa le visage, écarquillant les yeux et tentant de lui faire entendre qu'il n'était pas à l'origine de cette peur. Mais, le geste proche de la tendresse que Kamui lui témoigna, accentué par l'apaisement du saphir profond de ses yeux l'interrompit soudainement. Son regard parcouru longuement le sien, alors qu'il ne fit pas l'ombre d'un geste pour extraire son bras. C'était bien la première fois qu'il ressentait non la violence, mais une caresse contre ses plaies. Dans cette expression, Kamui ressemblait à s'y méprendre à un félin. Un félin sauvage dont nul ne peut discerner les pensées...
Le regard de Subaru glissa sur son visage y décelant une marque sur la joue du vampire. Une lueur d'inquiétude s'ancra dans l'étincelle d'or de ses yeux.


"Kamui san...Vous êtes blessé...Qui vous a fait cela?"

Etait ce de sa faute, pour cette fameuse nuit où leur route c'était croisé pour la première fois? Doucement en laissant son bras glisser au contact de sa peau, il posa dans une caresse sa main contre la joue du vampire.


"Je ne veux pas...que vous soyez blessé..."

Etrangement, il soutint la tendresse de son geste...

"Mais vous ne me direz rien...N'est il pas?"
_________________
Revenir en haut
Kamui Yukio
Night Class

Hors ligne

Inscrit le: 12 Mai 2008
Messages: 21

MessagePosté le: Mer 12 Nov - 02:44 (2008)    Sujet du message: L'Ombre et la Lumière Répondre en citant

Sentant la main de Subaru se glisser contre sa joue encore endolorie par le coup reçu de la part de Kaname Kuran, Kamui ne put s'empêcher de détourner les yeux, ne désirant nullement se plaindre de la douleur ou de la façon qu'il avait eu à être blessé : s'il devait prononcer à nouveau les paroles qu'il avait prononcé face au sang-pur, il n'hésiterait pas une seule seconde à le faire. Ces mots n'avaient pas été aimé du sang-pur parce qu'ils avaient sonné vrai, rien de plus ni de moins. Cet homme était malhonnête d'ainsi faire croire aux autres qu'il n'était pas capable de ne rien pardonner à Yuki Kurosu, même le plus infâme des meurtres. Kamui n'appréciait ni l'un, ni l'autre : à dire vrai, il ne les détestait pas non-plus. Sa totale indifférence était à l'origine de ce fait, simplement. Poussant un léger soupir en retirant délicatement la main de Subaru de sa joue, le jeune vampire songea qu'il n'existait qu'une seule personne capable de l'effrayer si tant est que cela fut encore possible aujourd'hui : son père. Un sang-pur lui aussi, mais le seul à avoir véritablement de l'emprise sur Kamui. Cependant, étant donné que ce dernier était le seul trésor qu'il lui restait de sa défunte épouse, l'homme ne pouvait se résoudre à lui porter la main dessus. Les coups, pourtant, le jeune vampire ne les craignait pas. Il n'avait pas peur de la douleur ou de la mort, jugeant n'avoir plus rien à perdre s'il devait s'acharner contre tous les hunters, dusse-t-il s'en retrouver être poursuivi de toutes parts. Mais cela, pouvait-il l'avouer au frêle petit humain qui se trouvait devant lui, et qui, durant toute sa vie avait eu à subir la violence ? Cet humain dont le caractère et l'innocense malgré tout l'intriguait ?
Il n'avait pas lâché la main du jeune homme, se contentant de l'observer durant un instant qui dut paraître long, mais qui, pour Kamui du moins, suffit à donner quelques informations de plus sur la vie passée qu'il avait mené. Tant de tristesse et de douleur se dégageait de ce regard qu'il en était lui-même intérieurement troublé... Une fois de plus, voilà qu'il penchait la tête de ce regard félin qu'il possédait et employait sans même s'en rendre compte.


- Cette blessure est sans importance...

Il pensait réellement ce qu'il en disait, bien que n'ayant pas la prétention d'en dire davantage. Kaname Kuran avait tenu à ce qu'il se souvienne de ses actes l'autre soir, et cela n'avait pas échoué, cela allait sans dire. La douleur demeurait présente et la plaie mettrait du temps à disparaître totalement de son visage glacé.

- Je ne craints nulle autorité en ces lieux, ni même celles qui se dissimulent dans l'ombre de l'extérieur. Sans doutes est-ce là un défaut non appréciable d'un sang-pur.

Subaru ne comprendrait peut-être pas tout ce qu'il voulait dire, mais ce n'était pas si grave que cela : dès le début, Kamui ne lui avait jamais caché sa nature de vampire et songeait faire son possible pour que le jeune humain n'ait pas à souffrir de ce fait. Désormais, Subaru savait pertinamment quelle était la nature de son interlocuteur et de tous les élèves de la Night Class qui cachait leur identité sans même trouver de façon logique à cette affaire. Où était l'intérêt de faire cohabiter humains et vampires alors que les humains ignoraient tout de la nature de leurs compagnons de la classe de nuit ? Où se situait exactement le fait que les humains s'en trouveraient bien plus tolérants qu'auparavant. L'attachement pour quelqu'un ne vient-il pourtant pas de la personnalité de cet être et non de sa nature ? Il semblait que cette école ait eu encore des failles à combler.

- Tu n'as pas à t'inquiéter.
_________________
Revenir en haut
Subaru Omoi
Day Class

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mai 2008
Messages: 25
Localisation: En les tréfonds d'un lourd silence...

MessagePosté le: Lun 29 Déc - 02:51 (2008)    Sujet du message: L'Ombre et la Lumière Répondre en citant

Lorsque le regard de Kamui fuit finalement celui de Subaru, ce fut de la tristesse qui s’éclaira en le sien. Non pas parce qu’il était blessé, mais parce qu’il pensait ne pas se tromper en interprétant ce regard fuiyant :Il avait été blessé par le Président de la Night Class. E il en ressentait toute la culpabilité: Peut être aurait il du lui même accepter sa "punition", mais… alors cela signifiait oublier Kamui, oublier qui il était réellement… Serait ce égoïste de souhaiter se souvenir de lui et retenir chaque instant… ? Peut être bien, mais il ne pouvait pas s’empêcher de le ressentir de la sorte…
Subaru soutint la tendresse de son geste, le laissant même se confondre en une caresse… Comme s’il souhaitait l’effacer, comme s’il souhaitait apaiser sa douleur… Car là aussi, c’était un souvenir… Mais un souvenir incarnation d’une souffrance… Même si Kamui prétendrait sans l’ombre d’un doute ne pas en souffrir, et bien étrangement cela blessait Subaru de voir son visage ainsi marqué par la violence…

Ayant détourné les yeux il fut surpris, lorsque Kamui se saisit doucement de sa main dans un soupir presque inaudible.
Le jeune humain ne put retenir ses joues de se tinter d’un léger hâle rosée, baissant tout simplement la tête, osant à peine un regard furtif vers le vampire… Sa main était encore étroitement lié à la sienne… Hésitant lui même a l’étreindre plus fortement, mais s’y laissant finalement prendre… Son visage se déroba d'autant plus au regard de kamui, alors que ses joues gardaient leur teinte rosée… Pourtant, doucement il osa porter ses yeux d’or en ceux du vampire… Ce regard si calme et imperturbable contrastant avec les grands yeux aux reflets de fragilité du jeune garçon.


-Cette blessure est sans importance...

Sans importance…? Pourtant elle en avait pour Subaru… Pourquoi cela le blessait il autant que le vampire est pu être blessé… ? Normalement, il aurait du avoir peur… Oui normalement, pourtant il n’y avait nulle crainte lorsqu’il était auprès de lui. Bien au contraire, à force il avait le sentiment de ne plus vouloir s’en détacher…
Il retint de peu, ce désir de glisser son autre main contre sa joue… Pourquoi ? Comme pour tenter de saisir ses expressions que Kamui n’affichait pas… Mais encore n’affichait peut être plus avec le temps ?

- Je ne craints nulle autorité en ces lieux, ni même celles qui se dissimulent dans l'ombre de l'extérieur. Sans doutes est-ce là un défaut non appréciable d'un sang-pur.

Subaru ne comprit pas dans l’éxatitude ce qu’esprimait en cet instant là Kamui. Peut être cela se refleta t il un instant dans son regard qui parut se plonger un peu plus encore en celui du vampire… ? Mais ce qui ne se détachait pas de l’expression de son visage était cette tristesse, cette inquiétude…
Un sang pur… ? Que voulait donc signifier ce terme ? Il n’osa pourtant pas le lui demander, jugeant que ces questionnements seraient sans nul doute déplacés de sa part… Subaru baissa la tête, serrant un peu plus étroitement la main de Kamui… Lentement, elle semblait dégager un peu plus de chaleur encore , bien qu’elle lui parut un peu plus froide au départ…


...Un vampire… ?

-Tu n'as pas à t'inquiéter.

A cet instant là, Subaru redressa vivement le visage vers le sien

"Pour moi… Cela a de l’importance … Comment puis je donc ne pas m’en inquiéter… ? "

Il baissa la tête, serrant son petit poing et un peu plus l’union qui le liait au vampire en cet instant…

"Je ne veux pas que… vous soyez blessé Kamui san… Cela est ma faute… j’aimerais pouvoir l’effacer"

Subaru se rappocha doucement de lui, alors que son autre main venait se glisser sur l’autre main du vampire. Lentement il redressa le visage et se hissa sur la pointe des pieds afin de déposer ses lèvres en un baiser sur la blessure du vampire…
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:45 (2018)    Sujet du message: L'Ombre et la Lumière

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Ombres et les Lueurs de l'Académie Cross Index du Forum -> Académie Cross -> Pavillon Central -> Jardin Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com